Bijouterie artisanale et accessoires insulaires

Dressing et bijouterie de créateurs inspirés de ces territoires insulaires aux mille couleurs…

Dans le vestiaire OÜA, insufflé d’inspirations créoles, se côtoient joyeusement accessoires de mode en matières naturelles ou upcyclées et bijoux rendant hommage à la flore et à l’artisanat ancestral de ces îles. Célébrant la féminité et la naturalité, OÜA assouvit notre engouement pour l’authenticité. On y pioche et collectionne des pièces travaillées main, et souvent confectionnées en très petites quantités. Chaque achat valorise l’humain en contribuant à l’entreprenariat artisanal local, à l’emploi et parfois même à la purification de l’eau.

POUR VOUS SATISFAIRE

  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Livraisons en Colissimo, Chronopost ou Point Retrait. Livraisons en Colissimo, Chronopost ou Point Retrait.
  • Livraison gratuite à partir de 135 Euro en France métropolitaine. Livraison gratuite à partir de 135 Euro en France métropolitaine.

Plus qu’une bijouterie en ligne d’inspiration créole : un concept

La bijouterie OÜA réunit des créateurs dont l’art renoue avec les traditions, infusées de modernité. Empreints d’élégance : bagues, joncs, colliers et boucles d’oreille allient structure et finesse. De réjouissantes petites irrégularités dans leur façonnage témoignent de leur caractère unique et des mains derrière les outils de l’orfèvre-bijoutier.

Outre l’évocation d’ailleurs qu’elle revêt, la bijouterie insulaire est un voyage dans le temps. Immuable, un bijou antillais s’arbore avec autant d’aisance à la plage, en soirée, ou que l’on arpente le macadam des villes de la Métropole. Ces trésors se portent à la façon de talismans. Certains révèlent la subtilité de leurs détails à qui s’approche assez près, tandis que d’autres s’affichent avec audace sans jamais se montrer ostentatoires.

Minimalistes ou plus présents, ces ornements se font remarquer pour leur délicatesse. Les gestes se modifient quelque peu. On adopte une autre posture à l’image des beautés créoles et de leur port de reine. Le tempo est donné au rythme des pendants d’oreille ondoyant le long de la nuque, du sautoir virevoltant sur une robe légère et des bracelets de perles d’argile s’entrechoquant à chaque mouvement.

Des bijoux inspirés par la nature et les traditions

À travers ces petites merveilles d’orfèvrerie, on retrouve les graphismes inspirés des fruits, fleurs et feuilles locales. C’est le cas de la majestueuse feuille de fruit à pain - chère aux jardins créoles -, de la pomme cannelle de Martinique ou de la liane de maracudja dont sont issus la passiflore et le fruit de la passion.

De tout temps, l’abondance de la nature de ces régions tropicales a suscité la créativité en s’inspirant aussi librement de leurs paysages souvent insulaires et volcaniques. Ces terres à la richesse minérale font apparaître des variétés de pierres semi précieuses telles que la Désirade dans la Caraïbe ou à Madagascar. Le règne végétal est aussi source de matières premières pour la confection de bijoux telles que les « larmes de job », également appelées « nacres végétales ».

Nos créateurs de bijoux

Nos collections de bijoux réunissent des créateurs bercés des riches influences créoles. L’une de ces heureuses découvertes a donné lieu à une collaboration : « Calendé x OÜA », de laquelle sont nés le collier Grigri, fidèle porte-bonheur élaboré à partir de matières naturelles et d’éléments surcyclés, et le bracelet Fil & Anneau forçat, réinterprétant l’un des emblèmes de la bijouterie aux Antilles. Le travail de la créatrice fait écho à l’artisanat local dont elle transgresse les codes et les symboles pour réinventer certains objets traditionnels, leur redonner une nouvelle vie. Calendé puise tout autant son inventivité dans la flore locale. Bagues, boucles d’oreille, pin’s ou encore pendentifs, épousent les contours de la remarquable feuille d’arbre à pain - fwiyapen-, et forment ensemble une parure se prêtant à toute occasion.

Les richesses des natures terrestres et marines ne sont pas les seules sources d’inspiration. Si nos collections sont solaires, elles ne sont pas moins rivées vers les autres étoiles. Car qui admire le ciel des Antilles, peut entrevoir de nuit la voie lactée. En s’intéressant à notre place dans l’univers, aux énergies et au mouvement, le créateur Indra Eudaric, dont nous avons l’exclusivité, rend hommage aux constellations. Améthyste, jaspe, quartz et pyrite se voient sublimées par des montures aux lignes épurées soulignant à leur tour la préciosité et l’unicité de ces pierres dont les trajectoires s’apparentent aux nôtres.

On aime aussi La Divini qui depuis ses ateliers parisiens rend hommage aux fleurs de maracudja et aux tissus traditionnels des antillaises d’antan. Bagues, manchettes, créoles, puces ou boucles d’oreille pendantes prennent par exemple l’aspect d’une broderie dorée à l’or fin en imitant le piquage et l’ajourage de l’étoffe. À travers la ligne Pata Pata, la créatrice reprend avec le même talent l’art des bijoux anciens par l’introduction de la corne de Madagascar, île dont elle est originaire aussi.

Par l’héritage de techniques ancestrales, l’histoire des îles fait émerger une véritable bijouterie créole alliant plusieurs influences ethniques des pays d’Afrique et d’Europe. Ainsi, s’accordent naturellement avec l’univers OÜA, des créations artisanales en provenance de la Jamaïque, d’Haïti, du Ghana ou encore de Madagascar.

Accessoires en matières naturelles ou upcyclées

Parmi le vestiaire que nous vous transmettons et que vous aurez peut-être envie de retransmettre à votre tour, s’invitent des accessoires de créateurs. Ici, se déclinent de somptueuses étoles aux couleurs de l’été. En coton et/ou en soie, ces pièces sont tissées et imprimées manuellement en Inde. On y redécouvre notamment l’emblématique tissu Madras apporté aux Antilles par les peuples indiens venus remplacer la main d’œuvre lorsque fut aboli l’esclavage. ÉPICE Paris le revisite ici en une collection contemporaine dont coloris, fils et motifs ont fait l’objet d’une attention particulière.

On retrouve parmi ces accessoires des sacs de créateurs et marques inspirées tressés main en raphia, la matière inconditionnelle de l’allure bohème. Fruit du tressage des feuilles du palmier éponyme de Madagascar, le raphia est aussi à l’aise à la plage qu’en ville. Vient aussi le travail de la corne et du cuir à Haïti servant à la confection de jolis peignes et pochettes, les uns et les autres dessinés et fabriqués par deux ateliers locaux et distincts.

Ensemble, ces collections s’harmonisent entre elles. Toute acquisition est sujet à chérir ou à offrir, à l’image de chaque objet OÜA. Car acheter un bijou ou un accessoire via notre boutique en ligne, marque une volonté de faire plaisir, de se faire plaisir, dans une démarche toujours plus éthique.